101 étangs – Contexte

En Suisse, plus de 90% des plans d’eau ont disparus depuis 150 ans. Genève n’échappe pas à la règle et si depuis les années 1980 de nombreux efforts ont été faits pour les zones humides de grandes et de moyenne surface, les plans d’eau de taille modeste restent rares et déconnectés les uns des autres. De plus, la plupart des plans d’eau actuels sont infestés de poissons (dont une grande partie de poissons rouges relâchés).

Les petits plans d’eau proposés, exempts de poissons, participent de manière significative à la mise en réseau des différentes espèces liées à l’eau, dont les batraciens, mais également les libellules.

lire la suite (le projet) …